Carnet perso

Photo

Boulev’Art

Sur le boulevard Kennedy à Paris XVI. Depuis plus d’une année, doucement, le visage de cette femme de papier de grande dimension (mi taille humaine) disparaît.

Le papier a résisté à bien des intempéries.

Photo

Fulgurance

Qui ressent quoi ? Qui comprend quoi ? Les regards… No comment.

Lire ou relire « La nostalgie n’est plus ce qu’elle était » de Simone Signoret.

Photo

Dans les pas de A W.

Montpellier , salon du livre sous les platanes. Et une expo Pittsburgh années 50 en face du stand de la librairie « Le grain des mots » où je signe mes romans. Warhol encore ! Son enfance était en cette ville et ses pas de jeune homme, ces années là, à Pittsburgh. Ces coïncidences de la vie…

Photo

Street Art

Découvert il y a peu de temps dans une rue du Marais, à Paris. Les murs parlent, de plus en plus, ma collection de photos s’agrandit, chaque découverte est un bonheur. J’aime beaucoup celui-ci.

Photo

Coup de cœur livre

Lire ces deux ouvrages. Ne pas passer à côté. S’installer dans une cabane dans les bois au cœur de la Sibérie avec l’un. Partir pour la Patagonie en un délicat bond en arrière (dans le temps) avec l’autre.

Photo

Addict

Il y a ce morceau, « Lights », dans l’album d’Archive … Je ne cesse de l’écouter. Parfois, je l’oublie. Il revient. Je le ré écoute. « Lights » ou le reflet d’un moment de vie ; j’ai découvert ce morceau dans un vieil avion posé sur le tarmac d’un aéroport, la nuit, en pleine Sibérie. Le vieux coucou n’arrivait plus à décoller.

Photo d'un attelage tiré par des chiens de traineau

Froid devant

Laponie, – trente degrés c’est parfait ! Et ces chiens qui courent devant, un bonheur ! Vive la vie !

Photo d'une scène du film avec Solveig Dommartin et Wim Wenders

Culte

Les Ailes du Désir … Comment oublier ce film ? Le revoir. Ne pas oublier Solveig Dommartin partie plus haut que ne pouvait l’entrainer le trapèze.

Photo de poster avec George Brassens

Question sans vraiment grande importance mais question quand même …

Je me baladais sur les quais de Seine à la recherche d’une édition originale de Kessel (un cadeau d’anniversaire) quand je tombe sur un poster, bon état, noir et blanc évidemment … La question m’est tout de suite venue, naturelle … « Se rendaient-ils compte à cette seconde précise du moment qu’ils vivaient ? » Réalise-t-on que l’on vit l’un des moments les plus importants de sa vie au moment où il se joue ?

Anciens messages

Toujours en librairie