Photo d'illustration

Café des Lecteurs

Cet espace est réservé à l’expression des lecteurs. Certains messages sont issus des pages et groupes Facebook de Brigitte Kernel. Vous pouvez déposer un message sur ce site en utilisant le formulaire ci-dessous ; votre adresse email est nécessaire mais restera confidentielle.

Messages (479)

  • Julien C.

    Je viens de lire « Entre Nil et Seine » : quel bonheur ! Merci, chère Brigitte

  • Sylvie W.

    Un très beau site Brigitte, très réussi!! Belle soirée à vous et vivement 2013;)

  • Steph.

    J’ai fini cette nuit “A cause d’un baiser”. Et bien… : BRAVO. J’ai vécu ce genre de situation. Et j’en suis sortie détruite. Je me suis donc totalement projetée dans l’histoire. Ca a fait remonter des souvenirs en moi. Ca a ravivé ce que j’ai vécu mais ca l’a aussi balayé. Donc BRAVO d’avoir su l’écrire. Brigitte, MERCI de mettre des mots où nous, nous vivons et souffrons. Ca fait bien réfléchit avec le plaisir de l’écriture super en plus. Je le conseille vivement. Un grand roman. BRAVO

  • Pat.

    Respect Brigitte car j en ai pris plein la tete avec ton bouquin : a cause d un baiser. T as une lectrice de plus parce que je n arrete plus d y penser a ton bouquin. Bonne continuation. Respect Brigitte

  • Géraldine H.

    … Je relis pour la seconde fois A cause d’un baiser. Bravo, c’est encore plus intense. Bonne écriture pour le Warhol. La bise. Géraldine.

  • Blandine

    Si mon avis compte, je me permets de le donner sur « Autobiographie d’une tueuse ». J’ai adoré ce livre, tant sur le fond que sur la forme.
    Evidemment, « Retrouvailles » n’a pas été sans me rappeler l’émission « Perdu de vue » qui passait sur TF1 au début des années 90. J’admets que c’était simple et que je suis sûrement loin d’être la première personne à avoir fait ce rapprochement.
    Je vois le plateau télé comme un cercle représentant l’unité d’une famille et / ou d’un clan. Sauf que dans le cas présent la chaîne est rompue et qu’il en manque des maillons, des repères. Tout le monde recherche un peu son double, son miroir.
    J’ai aimé la rencontre coup de coeur des deux jeunes hommes. Je ne connaissais pas l’ethymologie du mot « archange ». Je ne savais pas qu’il existait des créatures qui étaient hiérarchiquement au-dessus des anges. Un messager suprême, c’est magnifique.
    Les personnages sacrifient parfois une part d’eux-même, sont sacrifiés (« ces petits meurtres entre nous » page 102 – cela m’a fait sourire) et mettent en place des stratégies de défense contre le chaos qui s’insalle . Ils sont en réalités beaucoup plus fragiles qu’ils ne le montrent.
    Je cite : « J’ai appris à me blinder » , « des yeux de médium » ou encore, page 86 : « Réfléchir, prévoir, imaginer, étudier ».
    Pour ce qui est de la forme, j’ai aimé :
    - les échanges de lettres qui tiennent le lecteur en haleine.
    - l’humour
    - le style dépouillé de chichis.
    - le ton parfois impertinent.
    - la finesse.
    Je vous souhaite une très bonne journée.
    Blandine.

  • Elo

    Je viens de finir Fais moi oublier… livre, lui, désormais impossible à oublier… dévoré en une poignée d’heures, exercice pourtant difficile, les yeux tout embués voire totalement inondés…
    Un très grand MERCI pour ces émotions partagées… et à très vite, à travers un prochain ouvrage… !

  • Madleen ..

    Ce n’est pas nouveau, vos livres ont changés une part de ma vie .. Suite a cette rencontre a l’été du livres à Metz, je suis encore sous le choc de cette plume qui me plait tant .. un grand Bravo, je souhaite que ça dure pour vous, ainsi que pour nous !!
    Bises

  • sonia

    Vos livres me perturbent. Vos phrases sont des échos aux réflexions qui m’accompagnent chaque jour. Trop de choses à dire et si peu de mots pour les exprimer. Naviguer entre la réalité du quotidien et les réflexions que l’on ne partagent pas. Très mince frontière où je cherche mon équilibre. Je n’ai pas fini “Fais-moi oublier”. Acheté il y a 3 mois, ce livre obsessionnel dans son dépeçage de sentiments, je n’arrive pas à le finir… J’en ai envie mais je n’y arrive pas. Perturbant.

  • Val.

    Je suis allée aux Mots à la Bouche dans le Marais. Vous êtes encore en pile ( enfin, vos livres !!!! ) Bravo Brigitte ! J’adore cette série Fais moi oublier ! J’espère que ça va continuer ?!? Bisous

  • Aline T.

    Eblouissant, « A cause d’un baiser »

  • Fabrice

    « Fais-moi oublier » a accompagné mon séjour à l’hôpital, une parenthèse de bonheur : merci. J’adore cette écriture simple mais si fort.

Ecrire un message

En librairie aussi