Photo d'illustration

Café des Lecteurs

Cet espace est réservé à l’expression des lecteurs. Certains messages sont issus des pages et groupes Facebook de Brigitte Kernel. Vous pouvez déposer un message sur ce site en utilisant le formulaire ci-dessous ; votre adresse email est nécessaire mais restera confidentielle.

Messages (479)

  • Sophie T.

    Je viens de lire les commentaires. Je trouve que c’est sympathique de dire tout ce qu’on pense à propos des livres d’un auteur. Je note que les mots » vrai », « vraiment », « courage » sortent toujours. Je constate que chacun semble « se reconnaître » ou « reconnaître » quelque chose qu’il a vécu. Je n’ai pas encore lu « Fais-moi oublier » et « A cause d’un baiser ». Je suis tombée il y a quelques semaines dans une brocante sur les « Cadavre Exquis » parus il y a un temps chez Librio. Je trouve que la veine noire Kernel est excellente. Pourquoi ne pas continuer également dans le polar, Brigitte Kernel ? C’est ma question. A un moment vous étiez dans une mouvance Librio importante dans laquelle d’ailleurs bougeaient aussi avec l’excellence qu’on leur connaît Fred Vargas, Andrea H. Japp. « Autobiographie d’une tueuse » est pour moi une entreprise littéraire réussie. Un roman « rose-noir » ambitieux, contre-plongée romanesque haute en reliefs. Je vais de ce pas commander « Fais-moi oublier » et ainsi comprendre cet enthousiasme qui vient donc autant des lecteurs (à ce que je découvre) que de la presse (que j’avais suivie cette saison). Félicitations donc. Je reviens rapidement faire un tour ici (beau site) pour un retour de lecture. Répondez-vous à vos lecteurs, Brigitte Kernel ? Une réponse me comblerait…
    Respectueusement, Sophie (de Toulon)

  • Zengirl06

    J’ai trop aimé A cause d’un baiser et Fais-moi oublier, lu dans l’autre sens que celui où vous les avez écrit, Brigitte.
    Vraiment, je suis assise de ressentir ça en lisant vos livre. Moi aussi, comme Mélanie, je ne lisais pas beaucoup avant ::::
    VOUS!!!!!!!!!!!!******
    FAIS-MOI OUBLIER ********
    A CAUSE D’UN BAISER ********

  • Mélanie B.

    C’est vraiment bon comme roman fais moi oublier. Vraiment, c’est super. Je vais vite commander à cause d’un baiser. Il me presse trop de lire la suite. Tu me rends lectrice, Brigitte. Avant, je lisais pas trop. Je te poste des becs et des mercis.

  • Sophie H.

    Superbe, Fais moi oublier. Vraiment une belle histoire.

  • Karine L.

    Je viens de finir votre livre « A cause d’un baiser » : quelle merveilleuse histoire et quel talent d’écrivain. Fluidité et souplesse alliées à une histoire touchante et si réaliste on ne peut qu’adorer et se précipiter pour commander « tout sur elle » et « fais moi oublier ».

  • Lise A.

    j’ai aimé A cause d’un baiser……. Vous avez une écriture claire comme de l’eau. Une histoire comme un miroir dans lequel j’ai reconnu mes émotions. Merci. J’attends votre prochain roman Ps : J’ai un cocker anglais noir qui s’appelle Cookie:-)

  • Françoise R.

    Fais-moi oublier c’est a lire forcément car c’est rare, très belle histoire que je conseille très fortement

  • Martine C.

    Brigitte, j’arrive à la fin de votre livre, trop triste pour moi mais tellement vrai!!! :-) j’espère vous rencontrer un jour….

  • carole et patricia

    Amour éclatant
    Amour éclaté
    Aurore boréale
    Sur sol gelé
    Il n’y a pas d’Amour bien né
    Juste un Amour à naître, à construire, à à croire
    Tout jour, toujours
    Vous, Léa, Marie
    Vous Autres qui êtes autant de nous-mêmes
    Nous nous sommes retrouvées
    Trait pour trait
    Très pour trait en Vous, dans votre histoire
    Merci pour votre éblouissante et troublante histoire

    Carole (née à Rambervillers !) et Patricia

  • aurélie françoise

    féliciation pour cette « première » nouvelle émission « lire avec », j’ai beaucoup aimé longue vie à elle! et merci du lundi au jeudi à 00h50 sur france inter

  • Ninon R.

    J’adore les de livres Brigitte Kernel. Surtout je suis fan.

  • doudou

    Il y a des livres qui marquent plus que d’autres. Je viens de lire dans la foulée fais moi oublier et juste un baiser. Comment ne pas être happer dans ces tourbillons d’amour et de doute? J’ai rarement ressenti physiquement autant d’émotions, l’écriture est si juste quant à la description des tourments de l’âme.
    Merci infiniment de partager votre talent avec autant de lectrices.
    sincérement.

Ecrire un message

En librairie aussi